A l’occasion de la fête de l’indépendance , je profite pour  saluer la décision d’amnistie prise par le chef de l’Etat en faveur des prisonniers politiques, les exilés et espérer que cela ouvre la voie à la libération prochaine du président Laurent Gbagbo et de Charles Blé Goudé.
Notre pays a besoin de se réconcilier et aucun sacrifice n’est de trop pour la Côte d’Ivoire.
Stéphane kipré pdt UNG.