pour sauvé la société ivoirienne de raffinage (SIR)  en faillite, au cours du conseil des ministres qui s’est tenue le 1 août 2018 au palais présidentielle d’Abidjan, le gouvernement ivoirien a décidé d’instituer  une taxe de 30 francs CFA par litre à l’ambiant sur le super carburant, de 15 francs CFA par litre à l’ambiant sur le gasoil et de 30 francs CFA par kilogramme sur la DDO et le fuel oil, en vue de soutenir durablement le développement de l’activité de raffinage en difficulté. La dette de  la restructuration  de la société ivoirienne  de raffinage qui s”élevé à trois cent quatre-vingt-huit milliards (388 000 000 000) cfa.  Malgré des réformes pour redressé cette société le mal demeure toujours quel ce  qui ce n’a pas pu marché jusqu’à en ce jour ?