L’ex président de la République de Côte d’Ivoire, Laurent Gbagbo, dans une interview accordée à Tv5 , a affiché son soutien à la position de l’opposition ivoirienne formellement opposée à la candidature du président Alassane Ouattara à la présidentielle 2020.

‘’ Oui. Oui. Je la comprends et la partage. Je pense que l’un des problèmes politiquesen Afrique, c’est que on écrit des textes transitoires. On écrit dans la constitution que le nombre de Mandat est limité à deux. Pourquoi on veut faire un troisième mandat ? Il faut qu’on respecte ce qu’on écrit. Il faut qu’on respecte ce qu’on dit. Dès l’instant où dans une société, des textes de lois et la constitution qui est la loi suprême, les textes de lois disent une chose, il faut qu’on s’y conforme’’ a-t-il indiqué.

Silencieux depuis son acquittement à la Cour pénale internationale, Laurent Gbagbo dit avoir brisé le silence, afin d’afficher ses craintes pour l’avenir de la Côte d’Ivoiree après le scrutin présidentiel prévu ce samedi 31 octobre 20  ‘’ ce qui nous attend, c’est la catastrophe, c’est pourquoi je dis “Asseyons-nous pour discuter”, il y a mieux à faire que ces élections.