Pour ses  15 ans d’existence , l’intelligent d’Abidjan organise un forum avec deux thématiques critiques, ce jeudi 7 et 8 septembre 2018, à l’hôtel sofitel qui abritera l’événement de marque dénommée << ABIDJAN Média forum>>. Créer en 2003 par un jeune ivoirien et dynamique, ayant fait ses preuves dans le domaine du journalistique a décidé de porter une nouvelle orientation de la presse ivoirienne, il s’agit d’Alafé wakili. A L’affiche, une exposition et un dîner gala, et  deux panels avec des experts dans ce domaine, le premier axe de ce panel va porté sur <<  la liberté de la presse face aux enjeux de la rentabilité économique, et du  du développement durable >>; quand le second thème permettra de défricher l’intérêt général  de la profession du métier  << Y a – t-il une vie après le journaliste?>>.

 

L’objectif de ce forum est d’établir  une plateforme de réflexion et de référence  en matière des médias panafricains en établissant  des proposition et des perspectives en matière du métier du journalistique en Afrique à travers une déclaration commune dénommé ”  proposition d’Abidjan” .

Ce forum verra la présence des hommes émérites  et des personnalités dans le domaine de la communication et du journalistique à savoir  Honorat Dés Yédagne, journaliste économique et ex directeur général de fraternité matin, Amos Béonaho, journaliste, ex directeur de publication de soir info et ex directeur général de la tribune ivoirienne,  ainsi du chroniqueur à RFI jean baptiste placca, Marwane ben Yamed (jeune Afrique), et surtout la présence remarquable de  Martine Coffi-Studer fondatrice de la grande société de communication en Afrique, près de 30 ans.

 

Au terme de ce forum, un dîner gala  est prévu, pour récompenser les donateurs  pour les soutiens sans faille au journal de l’intelligent d’Abidjan célébrant ses 15 ans d’existence autour d’un artiste de la rumba congolaise  qui vise le toit de l’Afrique.