Liberté et démocratie pour la République (LIDER), le parti politique créé par le professeur Mamadou Koulibaly, a dénoncé, une “descente militaire” à son siège, dimanche. 
” LIDER tient à informer les populations ivoiriennes et l’opinion internationale que depuis 18 heures ce dimanche 25 octobre 2020, des cargos de militaires de l’État ivoirien (GSPR et véhicules portant des plaques de la présidence de la République) ont fait le siège devant ses locaux à la Riviera Golf, à la recherche de ses militants”, soutien un communiqué signé de sa présidente, Monique Gbekia. Le même document fait état d’une tentative d’attestation de ses militants.