Suite aux arrestations de plusieurs femmes qui protestaient ce vendredi z1 août contre la candidature du président Ouattara pour un troisième mandat, Guillaume Soro a réagit depuis son exil.
“Déjà plusieurs centaines de femmes interpellées. Le dictateur venu du FMI ne recule devant rien ! Même pas les femmes, nos mères aux mains nues. Le monde se réveille progressivement et le découvre dans la laideur de son œuvre. Non au 3e mandat d’Alassane Ouattara”, a écrit le président du parti Générations et peuples solidaires (GPS), sur son compte twitter.