La première dameSimone Gbagbo et sa délégation se sont rendues à la cour royale où elle a tenu à remercier la royauté d’avoir pesé de son poids pour ramener le calme à Bonoua, au lendemain des affrontements.

 

 

“Je voudrais dire merci à la royauté et dire yako (compassion Ndlr) aux familles. Yako également pour toutes les difficultés que le pays rencontre”, a-t-elle dit pour commencer.

 

 

La première Simone Ehivet  s’est aussi rendue sur les lieux du commissariat de la ville qui a été saccagé lors des affrontements pour constater l’ampleur des dégâts.

 

 

L’ex-première dame était accompagnée par des anciens ministres du gouvernement GBAGBO tels que Hubert oulaye , Firmin Sekré, Charles Dosso Rodel, Emile Guiriéoulou et plusieurs autres cadres du front populaire ivoirien (FPI) fidèle à gbagbo.