M. Abou sié Ouattara directeur Général  des impôts (DGI) a annoncé ce mardi 9 février 2021, au cours   d’un séminaire –bilan de la Direction générale des impôts (DGI) ,  a réalisé au titre de l’exercice 2020, un écart positif de 56,2 milliards de Francs CFA, soit 2352,1 milliards FCFA de recettes sur une prévision de 2295,6 milliards.

Avec un taux de réalisation de 102,4% , ces résultats sont en hausse malgré le contexte de la crise sanitaire et les troubles sociaux politiques comparativement à l’année écoulée (2019) où les résultats bruts se chiffraient à 2302,8 milliards FCFA.

De plus, les recettes ont enregistré une hausse de 49,3 milliards FCFA, soit une progression de 2,1% .

Pour Ouattara Abou Sié, ces résultats sont le fruit des efforts de tous les services, de l’appui constant de la tutelle, de tous les agents des impôts.

Toutefois, a-t-il relevé, certains types d’impôt notamment la taxe sur la valeur ajoutée (TVA) et l’impôt foncier enregistrent des rendements faibles, et ne répondent pas pleinement aux attentes de la DGI.

La DGI se fixe un objectif de recette fiscale de 2748,7 milliards FCFA en 2021. Une prévision en hausse de 396,5 milliards Francs CFA, soit une progression de 16,9% par rapport au réalisation de 2020.