Le président du Faso Roch Marc Christian Kaboré a présidé ce matin la journée de l’excellence scolaire pour l’année 2021 au palais de Kosyam. 99 élèves du primaire, du post primaire et du secondaire ont été récompensés pour leur excellents résultats lors des sessions d’examens de fin d’année.
Les lauréats ont reçu des attestations, des kits scolaires, des tablettes ainsi que des ordinateurs et des numéraires.

Des prix spéciaux ont aussi été décernés aux élèves excellents vivant avec un handicap visuel et/ou auditif.
« C’est l’occasion de féliciter les meilleurs élèves du Burkina Faso dans les différents échelons », a déclaré le président du Faso à la fin de la cérémonie.

 

Roch Marc Christian Kaboré a aussi fait le constat que « les résultats ont été beaucoup plus probants » dans les régions à fort défis sécuritaires. Tout un symbole de la résilience de l’école burkinabè. « Si nous arrivons à organiser une telle cérémonie, c’est parce que l’école malgré les difficultés que nous connaissons, se poursuit » a poursuivi le président du Faso.
Dans son discours prononcé par le ministre de l’Education nationale, de l’Alphabétisation et de la promotion des Langues nationales, Pr Stanislas Ouaro, le président du Faso dit justement prendre « toute la mesure des efforts et des sacrifices consentis par les acteurs et les partenaires de l’éducation pour assurer la continuité éducative et rendre notre système éducatif résilient et performant ».

Roch Marc Christian Kaboré s’est aussi réjoui de la tenue prochaine des états généraux de l’éducation qui vont permettre de « définir où sont nos faiblesses, où sont nos forces, ce qu’il faut changer, de manière à avoir de meilleurs résultats pour la jeunesse burkinabè ».

Peut être une image de 4 personnes, personnes debout, intérieur et texte qui dit ’PREFASO’

 

 

 

Faisant de la formation du capital humain une des priorités de l’action gouvernementale, le président du Faso a appelé les acteurs à « travailler à avoir des cadres compétents dans différents secteurs notamment dans les secteurs scientifiques qui puissent apporter également un plus au développement économique et social de notre pays ».

La représentante des lauréats Isabelle Bationo a exprimé la gratitude de tous les lauréats au chef de l’Etat et leur engagement à cultiver en eux et autour d’eux l’amour pour la patrie et à promouvoir la paix et la cohésion sociale.
Direction de la communication de la présidence du Faso