Les engagements du Groupe de la Banque mondiale en direction des pays en développement ont totalisé près de 64 milliards de dollars sur l’exercice 2018 ,  avec une hausse record des volumes en appui au développement humain et au financement climatique ainsi que de l’aide de l’IDA.