L’ancien président ivoirien Laurent Gbagbo et son ministre de la Jeunesse Charles Blé Goudé sont libres de rentrer dans leur pays la Côte d’Ivoire quand ils le souhaitent, a annoncé mercredi, le président de la République Alassane Ouattara, à l’ouverture du premier Conseil des ministres de l’ère Partick Achi.

Alassane Ouattara est allé plus loin en ajoutant que les frais de voyage de Laurent Gbagbo et de sa famille seront pris en charge par l’Etat de Côte d’Ivoire, assurant en outre que “des dispositions seront prises pour que Laurent Gbagbo bénéficie, conformément aux textes en vigueur, des avantages et indemnités dus aux anciens présidents de la République”

Acquittés définitivement le 31 mars par la Cour pénale internationale (CPI), ces deux personnalités ont toujours exprimé leur désir de rentrer dans leur pays.