le Président du parti, Pascal Affi N’guessan

Le 9 août l’ex président de la république,  laurent Gbagbo annonçait son retrait du fpi.

A la suite, de cela, le président du fpi, pascal N’Guessan à convoqué un comité central ce samedi 14 août 2021, au siège dudit parti,  pour débattre sur la sortie du président Laurent gbagbo, en conclusion l’organe suprême de ce parti a décidé laurent gbagbo ne fait plus partie du fpi.

Ensuite, le président pascal N’Guessan a animé une conférence de presse, ce samedi 14 août 2021, au siège dudit.

Dans son introduction, pascal Affi N’Guessan a fait savoir qui à entamée plusieurs moyens pour la réunification de son parti. Malgré ses efforts,  ses camarades dissidents l’ont rétrogradé dans la quête de l’unification du parti. Pour lui, à cause du fpi, il a était le rejet de sa famille dés son adhésion en 1986. Il fait savoir qui à apporter beaucoup  à ce parti, au niveau des finances et logistique et des personnes ressources pour animer ce parti.

Le fpi n’est pas  un parti de pensée unique et ni celui d’autocratie . Il a rappeler les différents ligne de ce parti de gauche qui est la souveraineté et le respect des institutions surtout celui de respect de texte de son  parti. La crise interne au fpi a débuté en 2010 à 2011, car  certains camarades du parti, l’on voulu l’étouffer avec le cnrd ensuite le lmp.  En amont, par  son dynamisme, il a permis au fpi d’accédé au pouvoir en 2000, à sa qualité de directeur de campagne.

Lui, pascal Affi N’Guessan,en conférence de presse, ce samedi 14 août 2021, le  fait savoir qu’il n’a pas deal avec le régime d’Alassane Ouattara régime actuel donc certains veulent croire. Le mal au sein des gbagbo ou rien, certains refusent la contradiction et veulent nous imposent les lois.

Le fpi à lutté  pour la démocratie et la  liberté d’expression, certains camarades refusent les débats d’idées et lorsque tu opposes à eux  certains voir comme une opposition et on te traite d’espion ou de  taupe, c’est n’est pas bien.  Face à la défection au sein de son parti, pascal Affi N’guessan fait savoir chaqu”un  est libre de ses opinions. Pour lui, tout ceux qui sont parti derrière laurent gbagbo ont un regret, mais il reste à la barre pour consolider les acquis de ce parti, après  de trente  ans de lutte . De la refondation , le fpi pense à la renaissance pour la vitalité à ce parti surtout de donner encore l’espoir à ces milliers d’ivoiriens. En substance, il s’est penché les maux qui minent la société ivoirienne entre autres sur  le flux  migratoire, la sécurité et la mauvaise bonne gouvernance.

Dans les jours à venir, il a annoncé le congrès extraordinaire  de ce parti, Issiaka sangaré Sg de ce parti a été désigné présidé le comité dudit congrès.

Selon Affi N’guessan, président du fpi, l’enveloppe que lui à remis  contient 650 fédération sur les 32 régions de cote d’ivoire.  Bientôt son parti va grossir davantage.  pour conclure ses propos, il a fait  savoir son parti vise la reconquête du pouvoir d’Etat en 2025.