L'oms

Le nombre d’infections quotidiennes du nouveau coronavirus a continué sa tendance baissière dans le monde, en reculant largement la semaine dernière pour la seconde fois en plus de deux mois, selon des données publiées mardi soir par l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

D’après le bulletin épidémiologique de l’Agence sanitaire mondiale de l’ONU, un niveau similaire ou un ralentissement de la pandémie a été observé dans toutes les régions du monde. Près de 3,6 millions de nouvelles infections ont été identifiées sur une semaine, ce qui correspond à un recul d’environ 10%. Et un peu moins de 60.000 décès sont également signalés entre le 13 et le 19 septembre dernier.

Si l’Europe et l’Afrique ont rapporté des nombres de cas similaires à ceux de la semaine précédente, le continent africain a tout de même enregistré une hausse de 4% (plus de 98.000 cas). Dans le même temps, les autres régions ont signalé une baisse de l’incidence hebdomadaire des cas. Les régions de la Méditerranée orientale (22%) et de l’Asie du Sud-Est (16%) enregistrent la baisse la plus importante.