La Plateforme de Lutte Contre la Cybercriminalité (PLCC) a présenté le bilan de son activité 2018. Selon la  plateforme les « BROUTEURS » ont fait 5,6 MILLIARDS de  F. CFA de chiffre d’affaires en 2018, dans la poche de quelque 2800 internautes.  En effet, la plateforme a enregistré 2860 plaintes pour des préjudices financiers évalués à de 5.595.075.998 FCFA. De ces plaintes 98 % des victimes résident en Côte d’Ivoire. En outre ce sont 89 individus qui ont été interpellés dont 73 qui ont été déférés et 339 comptes supprimés ou récupérés. La plateforme a décidé dans les jours à venir de passé à la sensibilisation avant la répression.

 

roméo kouadio dit soko soko