Selon des informations de sources sécuritaires, des soldats stationnés dans le village de Néro proche de Tabou/Grabo, auraient essuyé des tirs durant la nuit du mercredi au jeudi, entre 3 et 4 heures du matin.

L’attaque aurait fait deux morts et un blessé dans les rangs des forces armées de Côte-d’Ivoire (FACI).