Le 2 juin 2019, Ahoussou Kouadio Jeannot, président du Sénat, met officiellement fin à sa valse. Il n’est plus un pied dedans, un pied dehors. Les deux pieds sont désormais et bien joints.
Il se déclare, maintenant et publiquement, fidèle, non plus à Henri Konan Bédié, mais à Alassane Ouattara et loyal, non au PDCI-RDA, mais au RHDP Parti unifié.
Le “tabouret” est préservé et la messe, dite.