C’est à l’occasion d’une rencontre entre la presse nationale et docteur Moussoh Ambroise,pharmacien et par ailleurs PCA de l’ONG Actions Sociales pour la Paix au siège de ladite ONG à Bouaké quartier Koko ce Mercredi 16 Mai,qu’a eu un échange franc,sans tabou sur la problématique de l’importance de la paix.
Vu son acharnement pour son idéologie de paix,docteur Moussoh a démarré et terminé son intervention par le mot paix qui pour lui,est l’élément inestimable pour tout un peuple et même une nation d’être épanoui et avoir une stabilité inégalée.
En Côte d’Ivoire,je prône la paix édifiée par le père de la nation.
Pas parce que je veux faire de la politique,non!,ma vision est de vivre dans un environnement de paix>>.
À l’endroit de la politique,docteur Moussoh estime que ces acteurs préfèrent diviser pour mieux régner que de se préoccuper sur l’état de paix qui devrait être leur action principale.Après un large tour d’horizon sur les fondements mêmes de la paix mis en exergue par son ONG,docteur Moussoh a attiré l’attention des autorités sur des nominations effectuées.Les autorités doivent mettre les gens aux postes qu’il faut et non mettre des personnes à des postes pour les récompenser pour leur loyauté, c’est également des actes de paix.
  Martèle le docteur,  à  l’endroit des journalistes,il les a invité à plus de clarté dans leurs écrits et a interpellé les acteurs du système éducatif sur certains comportements.<<L’indiscipline se constate dans tout le pays.Il faut faire la promotion des cadres qui à leur tour feront la promotion du pays>>.Se penchant sur la situation sociaux politiques actuelle,le PCA de l’ONG Actions Sociales pour la Paix estime que pour le parti unifié,il faudrait de la sincérité dans cette histoire.
Pour lui,”la guerre n’est pas bonne mais il fallait voir cette guerre pour comprendre l’importance de la paix.
Celui qui est dans la guerre et qui sauve des vies est un homme de paix ” a-t-il conclu tout en insistant sur le fait que son ONG est en voie de couvrir toute l’étendue du territoire national pour promouvoir la paix.
                         T.K.Emile
              Correspondant Régional