Toutes les confessions religieuses confondues de la ville de Bouaké, à travers leurs jeunesses, ont pris part pour le réveillon de Noël, à une séance de prière à la cathédrale de Bouaké pour la paix et surtout la réussite de la jeunesse,pendant cette nouvelle année.
La délégation départementale du Conseil National des Jeunes de Côte d’Ivoire (CNJCI) de Bouaké, avec à sa tête le délégué  Kifory Ouattara Inza , a adressé ses remerciements à tous les jeunes de toutes les associations à caractère religieux,pour avoir prié ensemble pendant la nuit du Lundi 24 Décembre dernier, à la cathédrale de Bouaké, action qui a été hautement saluée par Monseigneur Hawana, archevêque métropolitain de la cathédrale de Bouaké.
L’homme de Dieu a béni l’assemblée et à dit soutenir, et être très attaché aux différentes actions en faveur de la paix, et de reconnaissance à Dieu.
Une autre cérémonie de prière s’est tenu le Vendredi 28 Décembre à la grande mosquée de Bouaké en présence de l’imam El Hadj Touré Badiawari qui, non seulement a appelé tous les jeunes présents à la cohésion à, à travers cette cérémonie, également a vu la participation de toute la jeunesse des confessions religieuses à cette prière de Vendredi. L’initiateur de ces moments de prière a lancé un appel à tous les jeunes.
« À nous la jeunesse, après cette séance de prière, évitons de tomber dans la dérive et de se faire manipuler de tous parts. Je dis un grand merci au représentant de l’Agence Emploi Jeunes de la région du Gbêkê, au plus jeune conseiller de la municipalité pour leur présence effective au côté de la jeunesse et surtout à Monseigneur Hawana, archevêque Métropolitain de la cathédrale Bouaké,et à El Hadj Touré Badiwadi, grand imam de Bouaké pour avoir permis ces séances de prière dans les différents lieux de culte.» déclare Kifory Ouattara Inza délégué départemental de Bouaké du CNJCI.
Il a par la suite remercié le forum des confessions religieuses de la région de Gbêkê et les leaders d’associations, de mouvements, et les ONG de Jeunesse pour la mobilisation et leur implication à la réussite de cette grande prière.
Pour clore cette série d’actions du CNJCI en faveur de la cohésion sociale et la vulgarisation de la jeunesse, une cérémonie dénommée, nuit ce l’excellence à été organisée hier Dimanche 30 Décembre à la salle de conférence du restaurant bar “Les Délices du Stade”, dans l’objectif de décerner à titre d’encouragement, des prix symboliques à des personnes physiques et morales, érigées en modèles dans leurs domaines d’activités respectifs. Trois prix au total ont pu être décernés entre autre le prix du du meilleur collaborateur du délégué Cnjci-Bouaké, attribué à Cissé Valy,chargé de la communication du CNJCI, le prix de la meilleure association de jeunesse attribué à l’Association des Jeunes de Gonfreville pour l’Émergence (AJGE) et le troisième prix qui est celui du meilleur jeune entrepreneur de Bouaké a été raflé par Bakayoko Yacouba de la structure Sidney Espace.
Au nom des récipiendaires, Cissé Valy explique que « c’est dans l’amour de ce que nous faisons, que nous allons toujours avoir des prix.» Pour sa part,Ouattara Kifory Inza, délégué départemental du Cnjci-Bouaké fait savoir le travail colossal effectué par son équipe pour le choix des lauréats. « Ceux qui sont ici méritent ce prix car ici à Bouaké, on se connaît.
II fallait organiser cette nuit pour célébrer effectivement l’excellence. Ce sont des sondages et des enquêtes qui ont permis de dénicher ces trois lauréats. Je veux demander aux uns et aux autres de se mettre au travail (…) Je promets pour 2019, faire en sorte qu’on n’entend plus parler de l’incivisme de la jeunesse dans notre localité et j’invite la jeunesse à véritablement se mettre au travail…» conclut le délégué départemental du Cnjci-Bouaké.
Diomandé Loukou