Un appel,selon une information digne de fois,reçu du président du conseil régional du Gbêkê sortant,Jean Kouassi Abonouan par les militants du parti (PDCI RDA) de sa région ce Mercredi 22 Août,a crée la zizanie dans l’esprit de nombreux militants de la région du Gbêkê. Les faits relatés comme suit.Après la parution du nom de Jean Kouassi Abonouan comme candidat désigné du PDCI RDA pour les élections régionales dans le journal Le Nouveau Réveil de ce Mercredi 22 Août,dame Tia,membre du parti au niveau de la commune de Sakassou,aurait contacté le président Bédié,lui faisant croire que Bouaké s’embraserait,ajoutant que le choix de Jean Kouassi Abonouan,avait créé une véritable bagarre entre les militants du PDCI dans plusieurs villes de la région de Gbêkê.
Suite à cette autre forme d’intoxication qui a pour unique but d’écarter le candidat présélectionné Jean Kouassi Abonouan,13 délégués départementaux du PDCI se ruent à Abidjan pour une mascarade d’élection afin de porter à la tête,Mangoua Jacques,comme candidat du PDCI à l’élection régionale dans le Gbêkê.Cette information à fait rassembler tous les secrétaires de sections du plus vieux parti politique de la région de Gbêkê au Ranhôtel pour un pressant point de presse dans la soirée de ce Mercredi 22 Août.Selon les secrétaires généraux,les présidents de la J-PDCI et les présidentes de la UF-PDCI, << nous protestons avec la dernière énergie face à cette mascarade.Nous disons non à ceci parce que le PDCI RDA est un parti beaucoup trop sérieux pour qu’on nous fasse croire que notre vénéré président Bédié se dédise ainsi sans raison valable.
Ces sois-disant délégués départementaux qui seraient allés servir du mensonge à la direction du parti nous font honte à la base.
Nous protestons également car le parti,c’est aussi nous les militants à la base.Nous ne nous reconnaissons pas en monsieur Mangoua Jacques en tant que notre candidat aux élections régionales de 2018.Le seul en qui nous nous reconnaissons est bel et bien Jean Kouassi Abonouan pour la victoire et le maintien réel de la flamme militante du PDCI RDA dans le Gbêkê.>> Contrairement à ce qui aurait été raconté au président Bédié, dès l’annonce du choix du candidat sortant du PDCI Jean Kouassi Abonouan pour les joutes régionales dans le journal, c’était la liesse et une fête indescriptible ,dans les différentes représentations du parti que nous avons visité, chez les militants.
<<Si le PDCI n’y prend garde,la région du Gbêkê nous échappera (…) >> a confié un cadre du parti.Au moment de notre départ,ce sont plus d’une centaine de secrétaires de sections qui ont pris d’assaut deux cars pour se rendre à Abidjan avec un seul message,”dire au président Bédié que le choix de Mangoua Jacques qu’il souhaite imposer n’est pas leur choix.13 délégués départementaux ne sont pas la base du parti (…) Mangoua Jacques,nous ne le connaissons pas,on ne sait même pas qui il est.Il n’a jamais eu de palabre ici,tout ce qu’ils ont dit c’est faux(…)” Pour certains cadres,choisir Mangoua au détriment de Jean Kouassi Abonouan serait une porte ouverte pour perdre lamentablement la région de Gbêkê au profit de Jean Claude Kouassi qui lui,endosse la bannière du RHDP unifié pour cette même élection dans le Gbêkê.
<< Si Mangoua est maintenu candidat du PDCI RDA pour les régionales,Jean Claude Kouassi le battra et là,nous n’aurons que nos yeux pour pleurer.>> explique-t-ils. Certains dignitaires voudraient,au cas où il ne serait pas retenu,solliciter Jean Kouassi Abonouan pour être candidat indépendant à l’élection régionale de la région de Gbêkê.
                       T.K.Emile
           Correspondant Régional