La campagne des élections couplées municipales-régionales du 13 Octobre prochain,est diversement élaborée par différents candidats et leurs états major dans la région de Gbêkê.
Hors mis les candidats, parrainés par des groupements politiques,il y’a en certains,des indépendants,qui,avec des moyens de bord,tentent un temps soit peu de rivaliser d’ardeur avec leurs adversaires sur le terrain.
Plusieurs tournées dans différentes zones de la région de Gbêkê,en compagnie de ces derniers,nous a permis de toucher du doigt,l’impact que ces derniers,avec le titre d’indépendant,ont sur la population de leurs différentes localités.
Dans la commune de Botro
 S’appuyant sur ses actions de développement,effectuées dans sa localité en faveur de ses parents,étant un citoyen ordinaire,le candidat indépendant,Yao Kouassi Maurice dit ”Akpole Kouadio”,tête de liste de Ensemble pour le Développement de  Botro (EDB) a procédé, le Lundi 1er  octobre dernier,au lancement de sa campagne au foyer Nanan Totokra III de sa circonscription,en présence de nombreuses têtes couronnées et de la population venue de  différents quartiers et hameaux de la commune.
Cette espace a été pris d’assaut par les visiteurs du jour pour témoigner de leur soutien à celui qui ,selon eux ,a mis la ville sur les rails de développement. N’guessan N’goran  Maurice, directeur de campagne du candidat de la liste (EDB) a,dans son allocution,mis en mission les  785 acteurs des comités de bases des différents villages. 
Allez dans tous les villages,et parlez des actions de Yao Kouassi Maurice.Qui mieux que vous,a été témoin des nombreuses actions de Yao Kouassi Maurice dit Akpole Kouadio dans tout Botro.
Yao Kouassi Maurice est celui qui a apporté l’eau quand vous avez eu soif pendant la pénurie d’eau à Botro a fait savoir le directeur de campagne avant de demander aux populations de faire le bon choix au soir du 13 octobre 2018.
Yao Kouassi Maurice a pour sa part salué la forte mobilisation des populations à ce meeting d’ouverture.
Je vous remercie infiniment d’être venus aussi nombreux ce jour.Je vous prends à témoin de poursuivre les actions que j’ai posées au profit des populations.
Mon programme de société que je dévoile ici,après mon élection tourne autour de cinq principaux axes à savoir,l’éducation et culture,la formation,l’emploi,l’environnement-hygiène et santé,et le volet socio économique.J’entend aux premières heures de ma victoire,procéder à l’érection des locaux de la mairie de Botro en un hôtel de ville.
promet le candidat.Le candidat indépendant annonce aussi l’ouverture prochaine d’une microfinance pour faciliter l’accès au crédit à toutes les couches de la société civile vivant sur le sol de Botro.
 
Dans la commune  de Brobo
Le seul candidat indépendant pour l’élection du président du conseil régional de la région de Gbêkê,a atterri sur le sol Ahaly hier Mardi 02 Octobre,pour sa campagne électorale,en vue de glaner un nombre important d’électeurs pour sa cause.
Le plein air du foyer des jeunes de Brobo,a abrité cet autre rassemblement populaire,à des fins d’échanges,de doléances et surtout des promesses de campagne électorale.Jean Kouassi Abonouan,qui souhaite rempiler pour un second mandat à la tête de la région de Gbêkê,n’a pas masqué de révéler son mécontentement vis-à-vis des “mauvaises-langues”, du fait de sa non sélection par son parti,le PDCI RDA, à ces nombreuses personnes venues l’entendre.
Il dit cependant ne pas être offusqué et se réclame toujours un militant du PDCI-RDA tout en promettant sa probable victoire prochaine au soir du 13 Octobre,au président Konan Bédié et au PDCI.
Kouamé René,directeur de campagne du candidat indépendant pour les régionales dans le Gbêkê,Jean Kouassi Abonouan,a émis le souhait de voir le candidat,achever certaines infrastructures précédemment démarrées par celui-ci,raison pour laquelle,il lance un appel à ses parents pour ne pas se tromper de choix,et de permettre à ce dernier,de réaliser plus qu’il n’en a fait pour le Ahaly.
Nous avons fait cinq ans et regardez les preuves.
Je ne suis pas là pour me lancer des fleurs mais la réalité est là.Je fais ma campagne avec mon bilan qui est plus que satisfaisant sans pour autant donner dans la fanfaronnade (…) C’est à travers nos actions que la population saura qui a fait quoi et je pense qu’un deuxième mandat est voulu pour une continuité…>>déclare le candidat Jean Kouassi Abonouan.
Dans la commune de Bouaké
Loin d’être dans la priorité des autres candidats rencontrés,N’Guessan Kouassi Rash,candidat indépendant à l’assaut de la ville de Bouaké,compte s’emparer du sport pour un développement inégalé de la capitale de la paix.
Dans son quartier général de campagne hier Mardi soir,le célèbre journaliste sportif ivoirien de la RTI (Radiodiffusion Télévision Ivoirienne), était en pleine conversation avec son équipe de campagne sur différentes stratégies à mettre en place pour s’emparer de la municipalité de la ville de Bouaké au soir du 13 Octobre prochain.<< Le journaliste que je suis est avant tout un enfant de Bouaké.
Le journaliste que je suis est un ivoirien acteur de développement.Le journaliste que je suis est un leader d’opinion.
Le journaliste que je suis est un apporteur d’affaires.
Le tout réuni,je peux,moi aussi,participer à l’éclosion au développement de ma région et de mon village.
C’est toute ma motivation qui est décrite dans cette vision pour me permettre de briguer la magistrature suprême au niveau de la mairie.
Nous sommes en moins c’est pour cela que moi je veux apporter le plus.
Quand il y’a un moins,il y’a un plus.
Le journaliste que je suis a le devoir de refaçonner les choses.Je veux que Bouaké ait une autre étiquette,que cette ville soie dans le style moderne.
On est dans le passéisme et on ne peut pas évoluer parceque le discours n’est même pas calqué au niveau de ces jeunes qui ont d’autres tendances (…) Je suis un sportif et ça fait trente deux ans que je participe à ce domaine,je peux apporter un nouvel espace au jeunes,une industrie au niveau du sport qui est une véritable industrie.
Les gens pensent que c’est de l’amusement simplement.Il n’ya qu’à juger ces grosses stars qui sont des multimilliardaires aujourd’hui,donc c’est pas de l’amusement.Le président de la république cherchait la réconciliation ,mais la réconciliation partira de Bouaké par mon élection parce qu’elle se fera autour du ballon rond qui peut créer la cohésion,permettre à Moussa de côtoyer Kouamé,sans se frapper,sans se déchirer.
Pourquoi ne pas saisir cet outil là pour lancer véritablement la réconciliation et le développement car le sport et la culture,facteurs de développement,c’est mon concept (…) Tous ceux qui sont devant moi comme adversaires,n’ont pas le discours approprié…>> fait savoir le candidat indépendant Rash N’Guessan Kouassi qui estime qu’il a plus d’expériences avec les jeunes qui seront nombreux à aller voter.
<<Le réseau de Didier Drogba,Yaya Touré et bien d’autres m’attendent pour que je puisse être élu et quand je serai élu,vous allez voir sur le terrain…>> promet le candidat.
Loin de s’avouer vaincus,même si d’autres indépendants sont visibles dans les communes que par des affiches qui les représentent,les indépendants rencontrés pendant ces tournées croient dure comme fer à leur victoire,fustigeant les campagnes à l’Américaine,orchestrées par leurs adversaires,qui sont sponsorisés par des des groupements politiques.
T.K.Emile
Correspondant Régional