Jean Kouassi Abonouan a désavoué ses détracteurs hier en marge de la commémoration du 58 ème anniversaire de l’indépendance de la Côte d’Ivoire à travers un entretien exclusif à nous accordé.
Le Président du conseil régional de Gbêkê, Jean Kouassi Abonouan, candidat à sa propre succession pour le compte du parti septuagénaire, le Pdci-Rda, a refusé de répondre, mardi 7 août 2018, à ses détracteurs qui l’attaquent sans cesse par presse interposée.  Selon lui, il ne peut pas descendre dans la poubelle avec ceux qui passe le plus clair de leur temps à le brocarder dans la presse au lieu de proposer plutôt un programme de gestion concret et fiable de la région aux électeurs. C’est pourquoi, attaqué récemment sur son bilan du conseil régional, par ses mêmes adversaires politiques de son parti, l’ex-directeur de l’Anac a jugé opportun de ne pas prêter le flan. ” Vous avez remarqué, je ne veux pas répondre à ces attaques. Beaucoup de personnes m’ont appelé pour me dire qu’ils ont compris que se sont des machinations de mes adversaires politiques. Quand un adversaire politique n’a pas un autre programme que de casser du sucre sur les autres, je crois qu’il avoue lui même un aveu d’impuissance. Alors j’ai préféré ne pas répondre. D’ailleurs, pourquoi voulez-vous que j’accepte de descendre dans la poubelle avec eux? Non, je ne le ferai pas. Tout comme notre leader incontesté et incontestable, le Président Henry Konan Bédié, je préfère garder le silence et attendre ses instructions” a indiqué Jean Kouassi Abonouan à l’occasion de la célébration du 58ème anniversaire de la Côte d’Ivoire tenue sur le boulevard reine Pokou de Bouaké. Poursuivant, Jean Kouassi Abonouan a soutenu que toutes ces attaques dont il fait l’objet, ne l’empêchent pas d’aller de l’avant. ” J’ai tous les éléments de tout ce qui a été évoqué mais je ne répondrai pas. Car on le dit souvent, le crapaud qui bave dans le champ n’empêche pas la blanche colombe de voler aisément” a-t-il dit. A suivre l’aviateur civil, sa candidature se justifie au regard des grands projets qu’il a réalisés dans sa région et qui sont visibles, ce qui d’ailleurs, poursuit-il,  lui ont valu plusieurs prix dont celui  du meilleur président de conseil régional.  Par ailleurs, Jean Kouassi Abonouan a ironisé en répondant à un secrétaire de section du Pdci-Rda qui avait organisé un point-presse pour l’attaquer. ” Vous savez, celui-là, quand il t’attaque comme il sait bien le faire, c’est bon signe. Quand il a attaqué les candidats du parti aux législatives, ceux là ont gagné, donc je crois que cela va s’appliquets’appliquer aussi à moi. Il est le plus grand commun diviseur du Pdci-Rda dans le Gbêkê. Fort heureusement, tous ceux qu’ils attaquent impunément, remportent hauts les mains les scrutins où ils sont candidats. Comprenez donc que je ne puisse pas faire autrement avec lui” a conclu Jean Kouassi Abonouan qui a salué le bon déroulement du défiler du 58 ème anniversaire de la Côte d’Ivoire à Bouaké.
                                             T.K.Emile
                                 Correspondant Régional