António Guterres (à droite) prête serment pour un second mandat de Secrétaire général de l'ONU.

 

António Guterres a été reconduit vendredi pour un deuxième mandat en tant que Secrétaire général de l’ONU. Il s’est engagé notamment à continuer d’aider le monde à tracer une voie pour sortir de la pandémie de Covid-19.

 

Prêtant serment dans la salle de l’Assemblée générale des Nations Unies à New York, M. Guterres a déclaré qu’il était conscient des immenses responsabilités qui lui étaient confiées en ce moment critique de l’histoire.

« Nous sommes vraiment à la croisée des chemins, avec des choix conséquents devant nous. Les paradigmes changent. Les vieilles orthodoxies sont renversées », a-t-il déclaré aux ambassadeurs.

« Nous écrivons notre propre histoire avec les choix que nous faisons en ce moment. Cela peut aller dans les deux sens : effondrement et crise perpétuelle ou percée et perspective d’un avenir plus vert, plus sûr et meilleur pour tous. Il y a des raisons d’espérer », a-t-il ajouté.