Le secrétaire Général National de la Fédération estudiantine et scolaire de Côte d’Ivoire (Fesci) , a été investi ce jeudi 24 février 2022, au stade du forum de  l’université de cocody.

A l’entamée de son allocution, m.Allah saint clair dit Makélélé,  il a présenté les grandes lignes de son mandat de 2021-2023.

 La formation demeure une priorité à travers des séminaires, colloques mais surtout, il  s’engage  à être une force de proposition aux autorités ivoiriennes  selon Allah saint clair dit Makélélé . 

Malgré les acquis obtenues, la fesci demeure toujours à la pointe pour défendre l’intérêt des élèves et étudiants de Côte d’Ivoire.

poursuivant, il fait savoir la fesci est prêt pour accompagner  le gouvernement dans la recherche des solutions aux systèmes éducatifs qui est malade depuis des années. 

Avec la suppression de COGES, cela ne règle pas le problème du système éducatif en Côte d’Ivoire , a t-il dit . 

Surtout, il a rappeler , les différents actions que compte mener sa structure avec la lutte contre les congés anticipés dans le système éducatifs.

Pour lui, il faut l’unité au sein des cités universitaires, quelques soit son appartenance politique, la fesci doit demeurer dans la locomotif du bien-être des élevés et étudiants de  Côte d’Ivoire.

Pour conclure, il lance une invitation au premier ministre de Côte d’Ivoire sur le campus, afin de s’imprégner des réalités des étudiants.

Au nom des anciens secrétaires généraux nationales, jean yves Dibopieu, a rappelé le combat à la fesci est générationnel et nulle ne peut la trahir de ce combat. pour lui, la fesci est un esprit donc née dans une église.

En plus, il a rappeler la fesci est un mouvement de gauche et présentant l’historique de ce mouvement. En plus, cela, il plaide pour le retour des exilés et aussi de blé goudé, soro guillaume etc pour la paix et la cohésion.

Pour lui, les autorités ne devraient pas  avoir peur, car la fesci est incontournable et demeure une famille et aussi solidaire, a t-il dit.

 

Aussi, les anciens secrétaires Généraux de la fesci, serges koffi, Assi fulgence Assi ont tous abordés dans le même sens.

M. Touré Souleymane, conseiller technique en charge de la jeunesse et civisme au cabinet du premier ministre, a fait savoir sa disponibilité à soutenir la fesci qui s’agit dans l’intérêt supérieur de la nation et du bien-être des élèves et étudiants.

En outre, il a fait savoir que lui même a été militant de la fesci dans les années 1998 sous blé goudé.

Au nom des jeunes de Côte d’Ivoire   (CNJ-CI), Ibrahima Diabaté, il ‘est dit  fier d’être associé à l’investiture du secrétaire Général National de la Fesci.

Pour lui, la fesci est un majeur essentiel dans le système éducatif.

Il lance un appel aux politiciens de Côte d’Ivoire, que bientôt, ce sont l’élection municipales en 2023, après les élections ne sont pas la guerre pendant ou après. La fesci est un exemple que les hommes politiques doivent copier malgré les divergences d’opinion, la fesci demeure forte et solidaire.

Quant au président d’Organisation, Koffi Elysée, a fait savoir bientôt la fesci sera une organisation d’utilité publique, parce que cette organisation n’a pas des moyens oscillants pour défendre les intérêts des élevés et étudiants.